Une culture Celte

Culture celte et culture anglo-saxonne ont marqué notre région comme l’atteste le nom historique de notre domaine « LA CLAYMORE ». De consonance anglaise, ce nom s’écrivait autrefois «Claimh Mhor» et désignait la grande épée des Highlanders d’Écosse, guerriers d’origine celte dont on suppose la présence aquitaine avec les armées anglaises.

Notre production principale, le Lussac Saint-Émilion, provient de parcelles dont le nom historique (attesté par d’anciennes cartes géographiques) est « CLAYMORE ».

Ce nom atypique attribué à une terre française, résulterait de la présence anglo-saxonne dans le Bordelais du 11è et 12è siècle. A cette époque d’ailleurs, les moines Bénédictins ornèrent l’église monolithe de Saint-Émilion de sculptures influencées par la culture celte de la Grande Bretagne. On peut encore y admirer aujourd’hui « Le chemin des allégories » et « La fresque du Graal ».

Le nom de nos vins et les illustrations de nos principales étiquettes (coupe, dragon, épées) résonnent de ces influences historiques et légendaires.

Tour à tour offrande divine ou égérie des poètes, le vin exprime, sous toutes les civilisations,
la gaîté, la franchise, le courage ou la force.

Louis ORIZET

Origine et illustration du nom de nos vins

Château La Claymore

Les épées croisées sont des CLAYMORE (en Celte Claidheamh Mor), dont la garde caractéristique est ornée de trèfles.

Lire la suite ...

Les guerriers des Hautes Terres d’Ecosse  (Highlanders) maniaient à deux mains avec force ces très lourdes épées.

Château Flaunys

Nous avons nommé FLAUNYS nos vignes de Montagne Saint-Emilion. C’est un mot celte-gaëlique qui signifie PARADIS.

Lire la suite ...

Les celtes représentaient traditionnellement leur paradis, par un chaudron ou une Coupe, contenant un élixir de vie éternelle pour les guerriers valeureux.
On trouve un exemple de cette coupe dans la «Fresque du Graal», sculpture remarquable de l’église monolithe de Saint-Emilion. Elle nous a inspiré la coupe rouge soulignée d’or caractérisant l’étiquette de notre Château FLAUNYS.

Château Cilorn

Une légende celte dit que la fée Viviane apprivoisa un dragon nommé CILORN. Apaisé, il devint ainsi le gardien infatigable de l’île mystérieuse d’Avalon.

Lire la suite ...

On peut voir d’ailleurs dans l’église monolithe de Saint-Émilion, une sculpture atypique du « Chemin des allégories » représentant le domptage d’un Dragon, c’est-à-dire la maîtrise des pulsions et passions humaines et le chemin vers l’apaisement et la sagesse.
Le vin provenant des vignes réorganisées et maîtrisées de nos parcelles de Bordeaux Supérieur porte ce nom : CILORN.

Le Cadet du Château La Claymore

Jadis dans les familles nobles, le fils ainé héritait du domaine, le second entrait dans les ordres, et le CADET apprenait l’art du combat souvent dans la cavalerie.

Lire la suite ...

De nos jours, le CADET est le dernier-né des enfants, le plus jeune. Le vin issu des plus jeunes vignes porte donc le nom de CADET. Sa structure élégante et légère s’accommode d’un élevage plus court.

Château Moulin de Fontmurée

Sur la propriété il y a plus de 100 ans, un moulin avec roue à eau utilisait la force d’une petite rivière pour broyer le blé en farine.

Lire la suite ...

Une maison d’habitation et une grange complétaient ce petit hameau. François LINARD et son épouse ont rénové cet ensemble nommé Moulin de Fontmurée. C’est ce nom qui est donné au 2ème cru du domaine. Cette étiquette présente en arrière-plan, une illustration des vignes et des bâtiments de notre Propriété.

Château La Haute Claymore

Le nom de CLAYMORE (grande épée écossaise) suffit à lui seul à rappeler les origines anglaises de ce lieu historique,

Lire la suite ...

où ferraillèrent durant la guerre de Cent Ans les soldats anglais et français. Cette parcelle historique est idéalement située sur un plateau argilo-calcaire surplombant la commune de Lussac.

Château de Faise

Le CHATEAU DE FAISE se situe sur l’un des plus anciens terroirs viticoles du Libournais. Son histoire commence au temps des croisades.

Lire la suite ...

Au retour de l’une d’elles, la Comtesse de Castillon fit construire en 1137 l’Abbaye Cistercienne de Faise. Les moines, alors, s’employèrent à défricher la forêt et plantèrent de la vigne sur les terres de l’actuel château de Faise. Au XIVème siècle, les vins de Faise étaient servis à la Cour du Roi d’Angleterre.

Château Grand Barail

Le Château GRAND BARAIL se situe sur la croupe argilo–calcaire surplombant la vaste région viticole qui regroupe Saint-Emilion, Pomerol et Lalande de Pomerol.

Lire la suite ...

Le sol silico-argileux avec sous-sol magnésien confèrent au vin rondeur, épices et élégance.

Menu