Suivez le 2022 !

Premier week-end d’avril, Premier épisode de gel

Samedi 02 avril – Dimanche 03 avril – Lundi 04 avril
L’hiver est de retour sur toute la France ! Pas un problème en soi si nous n’avions pas eu un beau temps de printemps ensoleillé et chaud les 20-25 mars. La vigne a commencé à débourrer le 28 mars sur les parcelles en coteaux plein sud…
Évidemment, la sensibilité au gel est bien réelle pour les bourgeons éclatés : à ce stade, il ne faut pas être exposé à des valeurs inférieures à -3 -4°C. Les bourgeons gonflés, ou tout juste éclatés, résistent jusqu’à -5 -8°C, suivant l’humidité présente.
Autant dire qu’avec une première nuit samedi descendant jusqu’à -6 -8°C, suivie d’une deuxième nuit dimanche à -5 -6°C et même lundi matin avec -3 -4°C, nous sommes encore cette année très touchés par le gel.
Nous avons déployé tous nos moyens : actionné nos 2 éoliennes, brulé 12 stères de bois au cours de ces 3 longues nuits mais nous n’aurons réussi qu’à atténuer le froid de 2°C sur une surface de 4 à 6 hectares. Bien peu au final…

Gardons le moral, la nature quelquefois cherche à compenser, nous le saurons dans une quinzaine de jours !

Un gel bien marqué

La danse des feux de bois sous les éoliennes

Bourgeon à peine éclaté, sous le gel

Le gel a eu raison de nos premiers bourgeons

Menu